POLITIQUE Thierry Labelle (MoDem): "La création de l'UDI, une bonne chose"

Thierry Labelle, conseiller municipal MoDem à Echirolles, livre son analyse sur les tensions à l’UMP qui, selon lui, pourraient attirer des électeurs vers les extrêmes. Il parle aussi du PS. Et de l'UDI, donc.

Le psychodrame à l’UMP pourrait-il profiter au MoDem ?
Savoir qui va récupérer les déçus de l’UMP ne m’intéresse pas. Cette tension ne profite à aucun parti, au contraire, elle leur nuit. Certaines personnes doivent être déçues de la politique et pourraient, éventuellement, se tourner vers des extrêmes. Ce qui, à mon sens, est très inquiétant.
François Bayrou critique depuis longtemps le principe de l’UMP, qui s’est fondée sur une union entre le RPR et l’UDF. Or, les deux motions qui représentent ce courant (France Moderne et Humaniste et Gaullistes en Mouvement) se sont fait écraser lors du vote, au profit de la Droite forte. L’UMP telle qu’on la connaît est-elle morte ?
L’UMP n’est pas morte. Elle est simplement en grande difficulté. Même si la Droite forte prend beaucoup d’importance, je suis persuadé que la tempête va se calmer et qu’elle finira par rassembler tous ces gens qui sont depuis très longtemps ensemble. De plus, je trouve naturel qu’il y ait plusieurs courants dans un parti.
A la présidentielle, le FN a recueilli 18 % des suffrages et la Droite forte a obtenu près de 28% des voix des militants UMP...

J’explique ces chiffres par les inquiétudes de la population et un rejet d’un certain nombre de situations. Tous les partis politiques doivent réellement se poser des questions pour savoir quelle réponse apporter. Il faut arrêter de rester fixé sur nos positions politiques et se tourner davantage vers le peuple, comme nous faisons à échelle locale.
Au centre, l’UDI récupère les voix de centre-droit. Alors, quelle place pour le MoDem ?
Sur l’échiquier politique, je considère que la création de l’UDI par Jean-Louis Borloo, même si je ne suis pas sensible à ses idées, est une bonne chose. Avec la campagne droitière de l’UMP lors de la présidentielle, l’arrivée de l’UDI me laisse à penser que la droite traditionnelle sera peut-être moins à droite que ce qu’elle est actuellement. Sur la stratégie politique, notre parti connaît des divergences. Certains se tournent vers l’UDI et d’autres, comme moi, s’accordent avec l’initiative de Jean-Luc Bennahmias de soutenir la majorité présidentielle.
Ces derniers temps, François Bayrou a beaucoup vanté la politique de François Hollande. C’est un premier pas vers une éventuelle alliance ?
Tout le monde aimerait que François Bayrou s’allie avec le PS ou l’UMP. Mais il faut sortir de cette bipolarisation. Le MoDem se pose en alternative et peut autant s’accorder avec les idées de droite que celles de gauche. Il faut ressortir le meilleur des deux.
Seriez-vous en faveur d’une alliance à Echirolles avec le PS pour les municipales de 2014 ?
Eventuellement. Les alliances se feront sur le côté programmatique et non idéologique.

Infos article

Notez l'article

par Colombe Dabas le 01/12/2012 à 17:00

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés