au tribunal de commerce de grenoble Les vêtements pour enfants Marèse placés en redressement judiciaire

Le groupe Marèse Développement, fabricant de vêtements pour enfants, basé à Grenoble, a été placé mercredi en redressement judiciaire en raison de "lourdes dettes

L'entreprise Marèse à Grenoble. (Photo Christophe Agostinis)

L'entreprise Marèse à Grenoble. (Photo Christophe Agostinis)

Le groupe Marèse Développement, fabricant de vêtements pour enfants, basé à Grenoble, a été placé mercredi en redressement judiciaire en raison de "lourdes dettes", a-t-on appris vendredi auprès des membres du comité d’entreprise (CE), qui craignent le licenciement des 120 salariés.
Marèse Développement, détenu à 48% par une banque, accuse 13 millions d’euros de dettes et "connaît une baisse de fréquentation dans ses magasins", selon les membres du CE de Marèse SAS, qui redoutent que cette unique filiale du groupe ne connaisse elle aussi un redressement.
"Des repreneurs se sont désistés au dernier moment et, malheureusement, le redressement va bientôt être aussi une réalité pour nous", s’est inquiétée Anne-Sylvie Guillot, membre du CE, alors qu’une audience est prévue le 27 décembre au tribunal de commerce de Grenoble pour décider de l’avenir de Marèse SAS.
"Pour l’instant, nous n’avons pas assez de trésorerie pour acheter notre collection d’hiver. Sans elle, nos boutiques vont fermer", a expliqué cette salariée de la marque, qui emploie 120 personnes, dont 70 dans ses différentes boutiques et 50 au siège de la société à Grenoble.
En 2002, cette entreprise familiale, fondée il y a 70 ans, avait délocalisé sa production en Asie et en Afrique du Nord, entraînant le licenciement d’une quarantaine de personnes.
En 2008, le PDG de l’époque, Olivier Doolaeghe, qui détient aujourd’hui 40% des parts, avait revendu des titres à la banque Alliance Entreprendre (48%) et à deux autres actionnaires minoritaires. Vingt-huit salariés avaient alors été licenciés. Marèse a rebaptisé en 2004 une partie de sa ligne de vêtements avec le nom Ooxoo.

Infos article

Notez l'article

par AFP le 21/12/2012 à 16:13

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés