orientation Avignon/Lycée Mistral : être une fille et être forte en maths c'est possible

En partenariat avec les associations Lunes et l'Autre, Femmes et Maths et Animath, le lycée Mistral a accueilli aujourd'hui l'action "Filles et Maths : une équation lumineuse".

Les organisatrices de la journée "Filles et Maths : une équation lumineuse"
Les organisatrices de la journée "Filles et Maths : une équation lumineuse"

Ce jeudi, au lycée Mistral, s’est déroulée ce jeudi 29 novembre l’action "Filles et Maths : une équation lumineuse". Soutenue par les associations Lunes et l’Autre, Femmes et Maths et Animath, le Lycée Mistral et la ville d’Avignon, et organisée pour la toute première fois dans l’Académie d’Aix-Marseille, cette journée avait pour but de promouvoir les études scientifiques et technologiques auprès des lycéennes et de leur permettre de rencontrer des femmes ayant choisi ces filières. « C'est l'occasion de leur apporter une opportunité supplémentaire de découvrir les filières scientifiques qui s’ouvrent à elles », confie Anne-Françoise Khanine, présidente de l’association Lunes et l’Autre.

Bien qu’en général les filles ont de meilleurs résultats scolaires que les garçons, celles-ci délaissent les filières scientifiques ou technologiques pour privilégier des formations comme le médical : 26% de femmes parmi les titulaires d’un diplôme d’Ingénieur, 17% dans les écoles polytechniques.

Casser les stéréotypes !

120 demoiselles venant des lycées Mistral, René-Char et Philippe-de-Girard ont assisté, dans la matinée, à l’intervention de Véronique Chauveau, vice-présidente de l’association Femmes et Maths. Le mot d’ordre de cette conférence est de « contrer la menace des stéréotypes dans la société qui imprègnent nos choix d’orientation ». Le but n’est pas de prôner un féminisme engagé mais plutôt d’arriver à faire manifester à ces jeunes filles un intérêt scientifique.

Suite à cette conférence, ces jeunes femmes ont pu s’entretenir avec 15 intervenantes (chercheuses, ingénieures, mathématiciennes,…) et ainsi découvrir leur parcours et comprendre leur choix de carrières. En début d’après-midi, les participantes ont assisté à la pièce de théâtre-Forum « Dérivée » à la salle Benoît XII, qui retrace l'histoire d'une élève en Terminale S, qui n'a plus confiance en elle car tout le monde lui démontre que les maths ne sont pas faites pour les femmes...
Autre objectif de ces actions, en partenariat avec les institutions européennes et nationales : travailler en faveur de l’égalité hommes-femmes dans notre société.

Infos article

Notez l'article

par Alexis Manond le 29/11/2012 à 19:30

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés