FOOTBALL : AC Arles/Avignon – Tours : 2 – 2 L’ACA victime d’un geste d’antijeu

Ben Saada a marqué un splendide coup-franc. Photo Angélique Surel.

Ben Saada a marqué un splendide coup-franc. Photo Angélique Surel.

Une entame médiocre

On peut légitimement comprendre la frustration des joueurs de l’ACA au terme d’une rencontre qu’ils ont maîtrisé de bout en bout. Mais l’attitude inacceptable de Kouakou en a décidé d’autrement. L’ACA effectuait un premier quart d’heure médiocre qui était logiquement sanctionné par l’ouverture du score des Tourangeaux. Suite à une faute de Cantini sur le côté gauche, Bergougnoux tirait le coup-franc et déposait le ballon sur la tête d’O’Niangue qui sautait plus haut que tout le monde pour plaçait le ballon hors de portée de Yattara.

L’égalisation splendide de Ben Saada

La réaction des protégés de Pierre Mosca ne tardait pas. Ainsi dans la foulée et la continuité d’un mouvement collectif, Savanier centrait parfaitement sur Suarez qui ne parvenait pas à prendre le meilleur sur Schwechlen. A la demi-heure de jeu, Ben Saada envoyait un centre fuyant dans la surface de réparation que Suarez laissait passer. Mais quelques minutes plus tard, l’ACA était enfin récompensé. Sur une faute de Bergougnoux aux abords de la surface, l’arbitre sifflait logiquement un coup-franc que Ben Saada plaçait magistralement dans la lucarne de Leroy. Un vrai petit bijou.

Rocchi double la mise

Après la pause, les provençaux revenaient avec des intentions intactes. Et sur un centre Cantini, Romain Rocchi décochait une demi-volée aux abords de la surface qui terminait sa course dans les filets de Leroy. Avec cet avantage au tableau d’affichage, les provençaux géraient parfaitement leur sujet en procédant par contre sans pour autant parvenir à réaliser le break.

L’égalisation « dérangeante » de Kouakou

Et malheureusement à quelques minutes du coup de sifflet final, Tours égalisait de façon plus que douteuse et au terme d’une action entachée d’un geste anti fairplay de Kouakou qui profitait de la blessure de Yattara et de la passivité de l’arbitre pour pousser le ballon au fond des filets devant le regard médusé des défenseurs de l’ACA qui s’étaient arrêtés de jouer pour notamment se soucier de l’état de santé de leur gardien. Mais paradoxalement, l’arbitre n’avait pas sifflé et s’est retranché derrière l’application du règlement. Mais parfois devant certaines situations, il faut savoir faire preuve de discernement. Espérant que ces deux points perdus par un manque de fair-play évident ne manqueront pas à l’ACA au moment du décompte final.

Fiche technique

Stade du Parc des Sports, mi-temps (1-1), arbitrage de M. Perreau Niel assisté de MM. Boutry et Panont

Buts pour l’ACA : Ben Saada (34’) Rocchi (55’)

Buts pour Tours : Oniangue (17’) Kouakou (86’)

Avertissements à l’ACA : Soro (44’) Abdelhamid (53’)

Avertissements à Tours : Schwechlen (47’) Gamiette (49’) Moimbe (90’+2)

ACA : Yattara – Cantini, Abdelhamid, N’Diaye, Soro, Quintin – Plessis, Rocchi (Cardy 74’), Savanier (Sangaré 70’), Ben Saada – Suarez (Rodriguez 65’) ; Entraîneur : Pierre Mosca

Tours : Leroy – Tomas, Moimbe, Schwechlen (Fabre 90’+3), Tritz – Gamierre, Oniangue (Gherieni 85’), Ketkeophomphone (Kouakou 63’), Berenguer – Blayac, Bergougnoux ; Entraîneur : Bernard Blaquart

Infos article

  • 1 photo

Notez l'article

par David Hertel le 15/12/2012 à 00:32

Vos commentaires

Les commentaires sont clos.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés