FOOTBALL : Istres – ACA : 0 – 1 ACA/Une victoire qui fait du bien

Au terme d’une prestation sérieuse, l’ACA est allé chercher un précieux succès en terre istréenne qui lui permet de mettre un terme à la série de défaites en championnat.

Douniama fête son but avec Cantini

Douniama fête son but avec Cantini

Fiche technique

Stade Parmesain, mi-temps (0-0), arbitrage de M. Lavis assisté de MM. Khaldi et Pasqualotti

But pour l’ACA : Douniama (89’)

Avertissement à Istres : Chelle (10’) Barillon (62’) Yahia Chrif (79’) Sainati (90’)

Avertissement à l’ACA : Cardy (44’)

Expulsion à Istres : Fettouhi (25’)

Istres : Petric – Sainati, Barillon, Chelle, Chafik – Ba (De Preville 56’), Niangbo (Touati 75’), Tardieui, Fettouhi - Yahia Chrif, Akrour (cap) ; Entraîneur : José Pasqualetti

ACA : Yattara –Cantini, N’Diaye, Abdelhamid, Soro (cap), Quintin – Plessis, Cardy, Rodriguez (Akalé 76’) – Savanier (Douniama 70’), Ben Saada (Germany 79’) ; Entraîneur : Pierre Mosca

Pierre Mosca n’a pas hésité, à la fin de cette confrontation qui jugeait être sa véritable première sur le banc de l’ACA, a apprécié ce succès à sa juste valeur : « Laissez-moi dans ma bulle pour savourer la prestation de mes joueurs. Nous aurons rapidement le temps de nous pencher sur les prochaines échéances, sachant que cette victoire doit obligatoirement être bonifiée pour véritablement repartir de l’avant. »

Un ACA enfin efficace défensivement

Le coach provençal avait opté pour un système très défensif lors de ce court déplacement chez le voisin istréen. Tout n’avait pas pourtant bien débuté puisque Ludovic Butelle se blessait durant l’échauffement. Le portier de l’ACA souffre d’une entorse du genou mais les examens complémentaires du début de semaine prochaine détermineront la gravité de cette blessure. Naby Yattara le remplaçait au pied levé, derrière une défense renforcée dans l’axe. Et la rigueur défensive des coéquipiers de Bakari Soro, promu capitaine, allait considérablement contrarié une formation istréenne qui ne prenait pas le match par le bon bout.

Istres rapidement réduit à 10

Pire les locaux se retrouvaient rapidement réduits à dix suite à l’expulsion de Fettouhi à la demi-heure de jeu pour un vilain geste sur Julien Cardy. Malgré ce coup du sort et cet avantage numérique, Pierre Mosca décidait de ne pas changer son schéma tactique : « Dans ce cas de figure, le dilemme est présent et je tenais à garder cette rigueur tactique. Je suis doublement satisfait, d’une part par le résultat mais surtout par l’application stricte des consignes. Ce succès vient véritablement récompenser une semaine de travail intense. » Paradoxalement, la meilleure période fut celle à égalité numérique, même si les débats n’ont jamais atteint des sommets. Le maigre public du Stade Parmesain n’a pas trop eu l’occasion de s’enthousiasmer, même si on aura pu noter l’attitude déplorable des supporters Arlaten venus régler leur compte de façon très vulgaire. Des chants et des banderoles au ras des pâquerettes.

Douniama donne la victoire à l'ACA

Mais ce spectacle bien terne aussi bien dans les tribunes que sur le terrain se termina de la plus belle des manières pour l’ACA. A quelques minutes du coup de sifflet final, Douniama profita d’une volée dévissée de Tardieu dans sa propre surface de réparation pour tromper imparablement Petric. L’ACA venait de réaliser le hold-up parfait et ainsi de mettre un terme à une série de six défaites consécutives en championnat. Il faudra confirmer, vendredi prochain au Parc des Sports contre Le Mans.

Infos article

  • 1 photo

Notez l'article

par David Hertel le 25/11/2012 à 20:28

Vos commentaires

Les commentaires sont clos.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés