Football GF38 : “Rendre la confiance” (Cattier)

Cette saison, Paul Cattier a rejoint le GF38, son club formateur. D écisif lors du dernier match à Marseille-Consolat, celui qui est originaire d’Avignon ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, lui et ses coéquipiers ne sont plus qu’à huit matchs d’une montée en National.

Auteur de quatre arrêts décisifs à Marseille-Consolat (0-1), Paul Cattier a réalisé une performance de haut niveau. En multipliant les matchs de la sorte, la montée en National ne devrait pas échapper au GF38 en fin de saison. photo Alain Thiriet

Auteur de quatre arrêts décisifs à Marseille-Consolat (0-1), Paul Cattier a réalisé une performance de haut niveau. En multipliant les matchs de la sorte, la montée en National ne devrait pas échapper au GF38 en fin de saison. photo Alain Thiriet

Paul, une semaine après votre victoire à Consolat (0-1), comment mesurez-vous cette performance?

On savait qu’on jouait gros. Cela n’a pas été facile face à un concurrent direct mais la victoire nous a fait beaucoup de bien. La joie était encore plus belle lorsque, une fois dans le bus, nous avons appris les résultats défavorables de nos adversaires directs…

Pour s’imposer dans cette rencontre fermée, il fallait un exploit. Vous et Kervens Belfort avez été décisifs…

Kervens a marqué un but venu d’ailleurs, je ne sais pas ce qu’il lui est passé par la tête, il a craqué (rires). Me concernant, c’est vrai que c’est le match où j’ai été le plus sollicité et où j’ai donc été le plus décisif. C’est bien pour moi de montrer ce que je sais faire et aussi de rendre la confiance que l’on a placée en moi.

Pour capitaliser sur ces deux victoires consécutives, il faudra désormais gagner face à Béziers, où vous aviez perdu au match aller (2-1)…

Cette défaite, alors que nous étions dans une mauvaise période, nous avait fait mal. Dans ce championnat très serré, on sait que toutes les équipes peuvent être battues. On a déjà eu deux fois l’occasion de remporter trois victoires consécutives, on s’est manqué. A nous de changer ces statistiques dans un match qui s’annonce une nouvelle fois compliqué.

Désormais leader, vous avez votre destin en mains. De quoi vous libérer ?

On est premier, et avec des points d’avance. J’espère que oui, cela va nous libérer, qu’on va se lâcher et se mettre le plus rapidement possible à l’abri pour la montée en National.

Infos article

  • 1 photo

Notez l'article

par Recueilli par Alexis Sandre le 26/03/2014 à 09:42

Vos commentaires

Les commentaires sont clos.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés