Rugby FCG: “Des Mammouths ? Je ne sais pas...” (Choirat)

Richard Choirat est revenu à Grenoble après trois saisons en ProD2, à Pau. Son adaptation, le Top 14, la concurrence , le pilier raconte tout.

Richard Choirat a déjà affronté des écuries du haut de tableau, comme ici Clermont-Ferrand. Photo Christophe Agostinis

Richard Choirat a déjà affronté des écuries du haut de tableau, comme ici Clermont-Ferrand. Photo Christophe Agostinis

Richard, comment vous sentez-vous dans votre nouvelle équipe ?

Je me sens plutôt bien dans cette équipe, ce club. Je n’ai pas eu besoin de trop de temps d’adaptation, je connaissais déjà le club, j’ai revu des visages familiers, c’était plus facile pour moi.

Avec Pau, vous avez perdu en finale d’accession deux fois. Vous voilà en Top 14. Ça change quoi ?

Je prends vraiment du plaisir dans ce championnat. Pour moi, jouer en Top 14 était une priorité. J’y suis désormais, et je suis tout à fait ravi d’être sur un terrain de rugby à ce niveau. Ça joue beaucoup, ça va vite. Je pense qu’il y a un petit fossé avec les équipes du haut, qui jouent le titre, et celle qui visent le maintien. La vraie différence, c’est la vitesse. En ProD2, ça va moins vite. Mais même entre des équipes de même niveau, entre guillemets, on sent la différence.

Il semble y avoir pas mal de concurrence en première ligne…

Pas qu’en première ligne, d’ailleurs. À chaque entraînement, on doit montrer qu’on a envie d’être devant. La concurrence entre tous est assez bonne je trouve. Il n’y a pas d’écart énorme entre nous tous. Le groupe est assez homogène. Du coup, on se complète assez bien.

Il y avait énormément de blessés en début de saison, dans toutes les lignes. Le FCG est 7e. Vous vous en êtes bien sortis !

Je pense qu’on n’est pas trop mal, c’est vrai. Les retours vont nous faire du bien. Que ce soit en première, deuxième ou troisième ligne. Des Mammouths (rires) ? Je ne sais pas si on peut retrouver une équipe comme celle des années 90 (rires). En tout cas, Grenoble a une équipe ambitieuse. Chacun prend du plaisir, et moi aussi, à m’investir dans le groupe.

Dan Palmer s'entraîne

Peter Kimplin et Dan Palmer sont très attendus du côté de Lesdiguières. Les deux Australiens se connaissent bien puisqu’ils ont été en finale de Super 15 la saison dernière avec les Brumbies. Mais ils sont tous les deux arrivés blessés. Dan Palmer ne devrait pas tarder à fouler les pelouses du Top 14. “Il s’entraîne déjà, confie Richard Choirat. Mais il a besoin d’un temps d’adaptation, de connaître les systèmes. C’est un peu long. Il va nous faire du bien.”

Infos article

Notez l'article

par Louis André le 20/11/2013 à 12:01

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés