portrait Le Grenoblois Benjamin a la tête sur le billard américain

Benjamin Julian s’est mis “sérieusement” au billard, il y a quatre ans. Ce week-end, il participe à son premier “gros tournoi”. Rencontre.

Benjamin Julian participe ce week-end à son premier “grand tournoi” en billard américain. Photo GreNews

Benjamin Julian participe ce week-end à son premier “grand tournoi” en billard américain. Photo GreNews

“Il passe tellement de temps ici qu’il pourrait être mon fils”, rigole André Tasca, le propriétaire du 109 Billard Club de Grenoble. Son fils ? À la table de billard, tout au moins, il parle de Benjamin Julian. Ce jeune prof de physique de 35 ans peut passer des heures à enchaîner les coups sur le tapis vert. “Je m’y suis mis sérieusement depuis quatre ans, explique-t-il, avant, c’était plus des soirées billard entre copains”.

Après plusieurs blessures, ce dingue de sports de montagne se cherche une activité de substition. Qui va vite devenir une passion chronophage, pour lui, qui passe plusieurs heures par jour, cinq jours par semaine, dans la salle du boulevard des Alliés où sont alignées les tables au tapis vert. “Les sensations que j’avais en faisant du sport, je les retrouve dans le billard. L’énergie, l’adrénaline... je n’ai plus de frustration de ne pas faire de sport”.

"Un jeu de maniaque"

Ce qui plaît à Benjamin : le degré de précision, la maîtrise, surtout celle des pros, la réalisation de soi, aussi. “C’est un jeu de maniaque, il faut être persévérant”, ajoute-t-il quand on le questionne sur les qualités requises d’un bon joueur. “Il n’y a pas besoin de beaucoup de force. Il faut être endurant, ne pas avoir de problèmes de vue, mais sinon, ce sont des qualités psychologiques. Ensuite, il y a des concepts de géométrie, de mécanique mais on peut être un bon joueur sans les connaître”, rigole-t-il encore.

Et le jeune joueur, qui passe “des heures à répéter [s]es gammes” autour de la table, progresse et se met à la compétition. Tout en ayant encore conscience de la marge de progression : “Je manifeste trop mes émotions, il faut que j’apprenne à intérioriser mes pensées”, reconnaît Benjamin en souriant. Il aura l’occasion de se tester ce week-end, alors que le “109” accueille un tournoi national. Sans forcément se faire d’illusions : “C’est mon premier grand tournoi, je vais jouer contre les meilleurs mais je n’ai pas d’autres prétentions que de produire du beau jeu. Il faut relativiser, que tu perdes ou que tu gagnes”, ajoute-t-il en faisant référence à un poème de Kipling. Avant de se remettre à sa table et d’empocher des billes.

Le 109 Billard Club (109, boulevard des Alliés à Grenoble) accueille un tournoi national  samedi 19 et dimanche 20 janvier de 8 heures à 19 h 30. Entrée libre.

Infos article

Notez l'article

par Coralie Dreyer le 18/01/2013 à 13:07

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés