les plus belles filles sont à aix Auline sacrée Miss Prestige

Auline Grac est la deuxième Aixoise à avoir été élue Miss Prestige National.

Auline Grac a été sacrée reine de beauté le 10 décembre. Photo AFP/Miguel MEDINA
Auline Grac a été sacrée reine de beauté le 10 décembre. Photo AFP/Miguel MEDINA

Élue Miss Provence le 12 août 2012 à Aix, Auline Grac a été sacrée reine de beauté le 10 décembre dernier, par le Comité Miss Prestige National. Du haut de ses 1m79 et de ses 21 ans, cette jeune métisse, de père Aixois et de mère Guyanaise, est la deuxième Aixoise à porter la couronne de ce concours, lancé par Geneviève de Fontenay en 2011. Après Barbara Morel, première Miss Prestige National, tout porte à croire que les plus belles femmes sont à Aix !

C’est poussé par son entourage que la nouvelle Miss s’est présentée : “lorsque j’ai su que j’allais concourir, j’étais comme les autres filles, je ne réalisais pas vraiment ce qu’il pouvait se passer. C’est une fois arriver au Lido à Paris, et dans les coulisses, qu’on a toutes réalisé la chance que nous avions et l’importance du titre.”

Au total, 30 miss régionales ont défilé sur la scène du Lido. Costumes folkloriques, robes de soirée ou encore maillots de bain une pièce : tous les éléments d’une grande cérémonie étaient réunis. Auline Grac s’est finalement retrouvée parmi les sept finalistes, désignées par le vote du public, “je n’arrivais pas à y croire. La soirée était extraordinaire”. La décision finale a été prise par un jury composé notamment d’Élodie Gossuin, Sarah Marshall, Olivier Minne, Massimo Gargia, Pascal Brunner et Ivan Leva.

“L’autre concours : Non merci !”

La jeune aixoise l’avoue : “c’est une fois avec les photographes et sous tous ces flashs que j’ai réalisé vraiment ce que signifiait porter l’écharpe : véhiculer des valeurs d’intégrité, de dignité et de confiance”.

Lorsqu’on lui parle de « l’autre concours », celui de Miss France, c’est sans hésitation qu’elle affirme être “bien contente d’être ici”. Tout comme Miss France 2013, Auline Grac va parcourir tout au long de l’année la France et les différents salons. Une année qui s’annonce chargée : “j’attends avec impatience tous ces voyages et surtout toutes ces belles rencontres !”

Étudiante en première année d’ostéopathie à Aix, passionnée par la médecine douce, elle espère tout de même pouvoir continuer son année d’étude : “je suis contente de représenter un peu Aix. J’adore cette ville, c’est tellement convivial. On finit tous par se connaître, c’est comme un grand village”.

Infos article

Notez l'article

par Alexandra Lopis le 19/12/2012 à 14:58

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés