Souvenirs, traditions... Noël d'ailleurs/Le Noël ukrainien de Katia Vikhrieva

Photo Olivier Tresson

Photo Olivier Tresson

En Ukraine, Noël ne se fête pas le 25 décembre, mais du 7 au 9 janvier (Noël orthodoxe). Il se termine après l’apparition de la 1 ère étoile. Katia Vikhrieva, une Avignonnaise de 26 ans, a grandi avec ces traditions (pas ses parents car toutes les religions étaient interdites en ex-URSS). « Le premier soir, c’est le repas traditionnel avec la famille très proche. Au centre de la table, 12 plats carêmiques (correspondants aux apôtres) », qui y resteront jusqu’au dernier soir. Les aïeux décédés sont aussi “présents” et « on laisse au centre de la table une “koutia” (du blé cuit dans du miel mélangé à des raisins secs, des pruneaux et des noix), pour qu’ils se servent pendant la nuit ».

Après le repas, place aux “vertep”, les chants traditionnels pendant lesquels la famille se déguise et joue des scènes bibliques pour la naissance de Jésus. Si Katia ne fêtent plus Noël depuis qu’elle est à Avignon, elle continue à chanter. « C’était vraiment chouette…, se souvient-elle avec nostalgie. Le deuxième jour, tout est férié, du coup on se balade et on en profite pour aller voir les amis et les parents. C’est le jour des rois mages. Le soir, on chante, les enfants font du porte-à-porte, et reçoivent de l’argent et/ou des bonbons. ».

Et le père Noël dans tout ça ? Il s’appelle “Did Moroz” (papy froid). Il vient le 31/12 avec sa fille distribuer des cadeaux aux enfants. Z Rizdvom hrystovym ! (Joyeux Noël, en ukrainien).

Infos article

Notez l'article

par Olivier Tresson le 24/12/2012 à 10:00

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés