football, volley-ball, basket-ball, rugby, hockey sur glace Avignon/Une saison prometteuse...mais il va falloir s'accrocher !

L'équipe des Castors (photo Christophe Nogues)

L'équipe des Castors (photo Christophe Nogues)

1 / 5

USAP – Basket-ball – Nationale 2

L’USAP a encore franchi un cap cette saison. Et rien ne semble arrêter les joueurs de l’entente puisqu’après dix journées, c’est un bilan quasiment intraitable que présentent les hommes de Pascal Delaliaux (9 victoires, 1 défaite) et la première place au classement. Reste maintenant à confirmer sur la durée pour tenter d’accéder à l’étage supérieur en fin de saison, mais c’est bien parti !

Castors – Hockey sur glace – D3

C’est la bonne surprise de ce début de saison. Revenus de loin après leur liquidation judiciaire en 2011, les Castors d’Avignon composés de quelques joueurs qui ont été de l’aventure en première division et de jeunes pousses talentueuses, caracolent actuellement en haut de classement. Deuxièmes après huit journées, les hommes de Denis Charpentier ont fait forte impression lors de leur dernière sortie à domicile face à Orcières, concurrent direct aux play-off. Un bilan très satisfaisant, on attend la suite avec impatience !

USAP 84 – Rugby à XV – Fédérale 2

Naturellement ambitieux en début de saison avec comme objectif la Fédérale 1 la saison prochaine, les joueurs de l’USAP 84 n’ont pas fait mentir leurs dirigeants. Malgré une première défaite d’entrée de jeu à domicile face à un autre cador de la poule, les hommes du tandem Leroy-Farani ont enchaîné les succès (et quelques accidents de parcours aussi !) pour se classer troisièmes juste avant les fêtes. À eux de bien négocier la seconde phase pour éviter de rater le coche à l’image de la saison dernière où les pensionnaires du stade de Fargues avaient dû se battre pour… le maintien.

AVB – Volley-ball – Ligue A

On savait que la saison du club avignonnais serait très compliquée face au gratin français après un épisode estival qu’on ne présente plus (l’interdiction de Ligue A prononcée par la DNACG). Recrutement tardif, préparation tronquée, les coéquipiers de Yoann Jaumel souffrent mais montrent des signes encourageants au fil des rencontres. N’empêche que l’AVB pointe à la dernière place du classement. La suite s’annonce compliquée...

SOA – Rugby à XIII

Demi-finalistes malheureux la saison passée, les Avignonnais ont réalisé un début de parcours mitigé avec notamment deux lourdes défaites d’entrée face aux cadors du championnat, Lézignan et Pia. La suite est un peu plus glorieuse pour les hommes de Renaud Guigue puisqu’après le faux-pas concédé à domicile face à Carcassonne le tenant du titre, les Bisons ne se sont jamais plus inclinés et montent un peu plus en puissance match après match malgré la jeunesse d’un effectif chamboulé. À mi-parcours, c’est au pied du podium que se trouvent les joueurs du SOA. Encourageant en vue des play-off.

ACA – Football- Ligue 2

L’ACA ne nous a jamais habitués à des débuts de saison calme. Et après 11 journées et le fameux déplacement à Auxerre, on se mettait à rêver d’une telle éventualité, même si la querelle (qui datait de la fin de saison dernière) entre Laurey et Nouzaret prenait plus d’ampleur en coulisses. Et l’ancien coach de l’ACA forcément fragilisé savait pertinemment que le moindre faux pas lui serait reproché par le président et son ami de longue date. Dès lors, les dés étaient pipés et la situation de Thierry Laurey, dans l’impossibilité de travailler dans la sérénité, s’est fragilisée avant son éviction au soir de la défaite à Nîmes le 2 novembre (la 6e consécutive en championnat). Pierre Mosca qui nous avait révélés quelques mois plus tôt sa volonté de ne pas le faire, le remplaçait au pied levé sur décision du président Salerno en étroite collaboration avec Robert Nouzaret.

La défaite à Laval était celle de trop pour le président qui décidait de prendre du recul, laissant les rênes du club à Bernard Chaussegros. Ce dernier décidait de ne pas chambouler un peu plus un club au bord de l’implosion et s’attachait au contraire à débuter la restructuration (communication, marketing, administratif…) un ACA très mal en point. Sur le plan sportif, l’ACA est pour l’instant invaincu sous l’ère Chaussegros et sur le plan administratif, le nouvel homme fort de l’ACA a déjà acté une augmentation du capital à hauteur d’1 million d’euros.
Les Provençaux reprendront par la coupe de France, le 6 janvier à 15 h à Mende.

Infos article

Notez l'article

par Brian Marin & David Hertel le 30/12/2012 à 09:19

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés