société Grenoble: ils avaient débaptisé la rue Thiers

Vu il y a quelques semaines...

Vu il y a quelques semaines...

L’affaire était allée jusqu’au tribunal. En 2003 à Grenoble, huit personnes (des déboulonneurs “armés” d’un pied de biche et des recolleurs, qu’on finira par tous appeler “les contreplaquistes”) avaient été interpellées alors qu’elles démontaient les plaques “rue Thiers” pour y apposer de nouveaux panneaux “rue de la Commune de Paris”. Là, il faut rappeler qu’Adolphe Thiers est connu pour être l’homme qui, en 1871, écrasa l’insurrection de la Commune. Neuf ans plus tard, “le dossier n’a pas été rouvert” (Safar) et Thiers est toujours solidement accroché à sa grande rue. Alsace-Lorraine aussi, à son avenue, même si cet automne, elle a été rebaptisée “Nouvelle place Pigalle” (notre photo) par des riverains excédés par la prostitution. Sinon ? Magie du marqueur, on a constaté un panneau rue Jay changé en rue Jay-Z (oui, le rappeur), la rue Revol transformée en rue Revolution...

Infos article

Notez l'article

par la rédaction de GreNews le 14/12/2012 à 08:57

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés