handball Choc pour le maintien

Deux semaines après un premier succès en LNH, les Aixois récidivent à Rennes et pourraient quitter la zone rouge ce vendredi 30 novembre face à Créteil.

Comme contre Billère, les Aixois seraient inspirés de gagner chez eux face à Créteil. Henry ELY AIX

Comme contre Billère, les Aixois seraient inspirés de gagner chez eux face à Créteil. Henry ELY AIX

S ur une bonne dynamique depuis leur victoire historique contre Billère début novembre, les Aixois ont à nouveau frappé à Cesson-Rennes (6 e) vendredi 23 novembre (26-27), chez une équipe qui restait sur quatre succès en cinq matchs.

Du mieux après un début de saison compliqué, où les hommes de Jérémy Roussel avaient enchaîné six revers consécutifs. “On savait qu’on aurait peu de chance de récupérer des points avant d’affronter Billère. Mais cette période a confirmé tout le bien que je pensais de mon groupe, qui a toujours gardé le même enthousiasme et ne s’est pas disloqué” analyse le coach aixois.

Une occasion de s’éloigner de la relégation

Et si ce nouveau succès fait du bien au moral, il permet aussi aux handballeurs du PAUC de recoller au classement. “Notre championnat est lancé” se réjouit Stéphane Cambriels, directeur sportif du club, qui reste cependant prudent : “Tout comme il ne fallait pas être trop pessimiste quand on perdait de peu contre les grosses équipes, maintenant il ne faut pas non plus être trop optimiste, car on gagne sur un arrêt dans les ultimes secondes.”

Grâce à ce succès, les Aixois reviennent avec cinq points à deux unités de Créteil, premier non-relégable, qu’ils accueillent ce vendredi au Val de l’Arc. Une occasion de conclure un mois de novembre déjà excellent par une troisième victoire qui pourrait être synonyme de sortie de la zone rouge. Même si Jérémy Roussel rappelle que “tous les matchs sont décisifs”, la venue de Créteil pourrait être un tournant de la saison : “Ce match revêt la même importance que celui contre Billère. Après Créteil est une équipe historique de la compétition, qui se base sur un mélange entre des joueurs très expérimentés et des jeunes talents. Ils sont très solides et je pense qu’ils ne s’attendaient pas à lutter pour le maintien.”

Une lutte que les coéquipiers de Luka Karabatic, non qualifié pour le déplacement en Bretagne et qui devrait porter pour la première fois le maillot aixois ce week-end, semble apte à remporter. “La victoire contre Cesson-Rennes sera comme un coup d’épée dans l’eau si on ne gagne pas Créteil” confiait Stéphane Cambriels, conscient qu’une fois encore, il faudra “aller au combat”.

Infos article

Notez l'article

par Clément Fages le 27/11/2012 à 15:17

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés