rugby FCG : le capitaine Andrew Farley est “content d’être de retour”

L’Australien Andrew Farley est revenu sur les terrains de Top 14, la semaine dernière, face à Clermont-Ferrand. Le deuxième ligne veut tirer un trait sur son été agité. Entretien.

Andrew Farley de retour à l’entraînement après trois mois de repos forcé. Photo Christophe Agostinis
Andrew Farley de retour à l’entraînement après trois mois de repos forcé. Photo Christophe Agostinis

Contre Clermont, c’était le retour du capitaine Farley. N’étiez-vous pas trop impatient ?

C’est vrai que je n’avais pas joué avec l’équipe première depuis le match contre Béziers en ProD2, ça faisait longtemps. Je suis content d’être de retour sur le terrain.

Vous avez eu une pubalgie qui a mis du temps à se résorber…

C’était compliqué pour moi. C’était très difficile mentalement et physiquement. Depuis le mois de juin, je ne peux pas jouer, j’ai regardé le début de saison depuis les tribunes. Il a fallu beaucoup de patience. J’ai fait des infiltrations au mois d’août. Maintenant c’est fini. Il a fallu le temps.

Avant le match de Clermont, vous avez joué avec les Espoirs. Ça s’est bien passé ?

J’ai fait deux matches avec les Espoirs. Un où j’ai joué 40 minutes contre Annecy, où on a gagné. J’ai joué 80 minutes contre le LOU il y a deux semaines, et on a gagné aussi. C’était vraiment bien. J’ai remercié tout le monde avant de partir. Je pense que c’est essentiel pour les joueurs qui ont eu une longue blessure. C’est l’occasion de retrouver les réflexes. C’est important.

Pendant votre absence, le FCG a bien commencé sa saison. Content ?

Ça commence très bien pour nous. On a continué sur la même dynamique. On prend nos points, on fait notre chemin. On ne pense pas à ce qui va arriver la semaine d’après. On avance match par match. Il n’y a pas de calcul.

En tout cas, c’est une entrée remarquée dans ce Top 14...

Fabrice (Landreau, le manager sportif, ndlr) a un projet avec Grenoble. Il a réussi à en valider une partie avec la montée en Top14, mais ça ne s’arrête pas là, maintenant, on doit se maintenir dans ce championnat.

Vous êtes arrivé à Grenoble il y a trois ans. Avez-vous le sentiment d’avoir progressé aussi ?

Je fais ma quatrième saison. La première, on avait fini 7 e de ProD2, ensuite on a été défaits en demi-finale puis on a été champion de ProD2. C’était super. Mais ça maintenant, c’est fini. Pour moi, comme pour le club depuis longtemps, c’est la première saison en Top14. Et j’espère que ce ne sera pas la dernière.

Infos article

Notez l'article

par Recueilli par Louis André le 24/09/2012 à 12:22

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés