rugby Alexandre ne meurt jamais

Fabien Alexandre reprend des couleurs. Un temps écarté des feuilles de match du FCG, le troisième ligne profite de la blessure de Browne pour retrouver du temps de jeu.

Formé au poste de numéro 8, Fabien Alexandre retrouve du temps de jeu à son poste de prédilection. Photos Le Dauphiné Libéré

Formé au poste de numéro 8, Fabien Alexandre retrouve du temps de jeu à son poste de prédilection. Photos Le Dauphiné Libéré

Vendredi, pelouse de Lesdiguières, préparation du match contre Albi. Beau temps, bonne humeur, séance qui se prolonge, face aux poteaux pour les uns, sur la pelouse, assis, pour d’autres. Fabien Alexandre, lui, reste à côté du banc des entraîneurs. Il profite. Mieux : depuis quelque temps, il revit.
Le troisième ligne bénéficie de la blessure de Daniel Browne, titulaire au poste de numéro 8, pour se refaire une santé. “Je suis plus à l’aise à ce poste-là que sur les ailes”, avoue-t-il. Au point de prétendre à une place de titulaire ? Certainement. Ses prestations ne passent pas inaperçues. Mais il le sait, la concurrence est rude cette année au FCG. “J’ai connu une période compliquée à un moment de la saison. Maintenant, je reviens, je me sens en forme, c’est bien”, sourit le troisième ligne. Barré sur le côté, donc, c’est dans l’axe qu’Alexandre se révèle. Et hasard ou coïncidence, sur les cinq derniers matchs, le FCG n’a encaissé qu’un seul essai, contre Albi. “C’est une grosse satisfaction. On est très solide défensivement, et forcément, cela permet à l’équipe d’engranger un peu plus de confiance. Et ça se ressent”.

Infos article

Notez l'article

par L.A. le 30/03/2012 à 10:12

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés