RUGBY FCG: Alexandre, un colosse se rode...

Recrue médicale de cet hiver, Fabien Alexandre est venu renforcer la troisième ligne, décimée après les blessures conjuguées de Driollet et de Best.

Fabien Alexandre le jour de son arrivée au FCG

Fabien Alexandre le jour de son arrivée au FCG

C’est un homme à l’envergure assez impressionnante. Du haut de son mètre quatre-vingt-six et de ses 102 kilos, Fabien Alexandre a de quoi faire peur à ses adversaires sur le terrain. Recruté pour “apporter un plus” selon Fabrice Landreau, le joueur natif d’Échirolles est devenu un titulaire en puissance dans les lignes grenobloises. “Je suis venu ici pour renforcer la troisième ligne. Le coach me fait confiance et je suis là pour retrouver du temps de jeu, ça me manquait”.

“Une vraie fierté”

Formé au FCG, le joueur n’avait jamais eu le bonheur de porter le maillot grenoblois avant cette année. “Une vraie fierté”, confie-t-il lorsque l’on aborde le sujet.

“J’ai fait toutes mes classes au FCG mais je n’ai jamais joué en pro. J’ai signé à Dax en 2005 pour poursuivre mon apprentissage. Je me suis engagé à Biarritz en 2009 mais ça s’est mal passé”. Le colosse n’a pas réussi à s’imposer dans le Sud-Ouest. La faute à ses pieds d’argile ? “J’ai raté deux étés de préparation à cause de mes blessures. On se retrouve vite oublié par les entraîneurs dans ces cas-là, on travaille, on attend”.

“J’ai eu des frissons”

Mais la patience n’est pas un luxe que l’on peut se payer indéfiniment quand on est joueur professionnel. Après avoir attendu un an sur le banc du BO, le joueur a préféré résilier son contrat en janvier pour retrouver un club cher à son cœur. “J’avais dans l’idée de revenir au FCG, mais je ne savais pas quand. L’occasion s’est présentée en ce début d’année : j’ai repris l’entraînement le 1 er février, et j’en suis vraiment ravi. Porter ce maillot pour la première fois, devant le public de Lesdiguières, ça m’a donné des frissons. J’ai dû attendre six ans pour pouvoir le faire. Maintenant, j’aimerais le garder un petit moment”.

En attendant de retrouver le plus haut niveau, le FCG aura à cœur de terminer la saison en boulet de canon. “Il nous reste encore Albi, Oyonnax, Pau, des équipes difficiles à jouer chez elles. Mais j’ai confiance en ce groupe, on peut prétendre au sommet du classement”. Verdict dans quelques semaines.

Un parcours peu banal

Fabien Alexandre a vagabondé un peu partout avant de reposer ses valises sur bords de l’Isère. En 2005, il part à Dax, après la relégation du club en fédérale 1. Il reste là-bas deux ans. Il signe ensuite à Clermont en 2007 pour deux ans, alors que les Auvergnats perdent deux finales au Stade de France. En 2009, il signe à Biarritz et participe à neuf rencontres.

Infos article

Notez l'article

par Louis André le 01/03/2011 à 18:22

Vos commentaires

Réagissez aux articles en vous connectant, cliquez ici.

Poster un commentaire / Inscrivez-vous, si vous n'avez pas de compte

Se connecter

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés