ART DE RUE Repeindre le 21 e siècle

VIDEO. Un collectif d’artistes a créé l’association “Projet 21”. Rencontre dans leur atelier, centre névralgique de la culture urbaine.

Le collectif tente de sensibiliser les Aixois à leur passion, le graff.
Le collectif tente de sensibiliser les Aixois à leur passion, le graff.

Vidéo : Séraphin Pétin

En plein cœur d’Aix, les membres exposent et produisent leurs travaux dans une ambiance studieuse où les bombes aérosols de graff se mêlent aux pinceaux. Au sous-sol, un studio d’enregistrement est installé. Les rappeurs aixois viennent mixer leurs morceaux. Dans ce lieu ouvert à tous, le “street art”, souvent considéré comme culture “underground”, s’affiche.

Diego, 25 ans pratique cette discipline depuis plus de dix ans et souhaite avec les autres artistes mettre à profit ses expériences à travers différents projets sociaux et culturels.

Mise en place d’ateliers pédagogiques

L’association anime des ateliers de graff destinés notamment aux jeunes en difficulté. “Projet 21” travaille avec des centres sociaux et éducatifs. L’échange culturel international est une idée qui leur tient particulièrement à cœur. Cela consisterait, à faire venir des graffeurs internationaux à Aix-en-Provence afin d’organiser des expositions et d’accompagner des jeunes aixois à l’étranger : “on aimerait beaucoup les emmener à Berlin, cette ville est un véritable musée pour les graffeurs”.

Rendre la ville plus colorée

En plus de développer l’accès à la culture urbaine à travers leur atelier, le collectif tente de sensibiliser les Aixois. Leur technique infaillible : un film cellophane étiré entre deux piliers sur lequel ils peuvent graffer en toute liberté : “On veut faire des actions dans la rue pour que les gens se rendent compte que le graff existe en toute légalité” explique Pascal également membre de l’association. “Faire des messages cellophane changera peut-être la mentalité des passants”. Le collectif souhaite obtenir un mur pour pouvoir graffer “on a l’espoir de mettre un peu plus de couleur dans Aix-en-Provence”.

L’objectif principal de cette association reste de développer un message positif du “street art” et plus généralement d’inciter les aixois à plus de curiosité artistique. Ambitieux projet.

Infos article

  • 1 photo

Notez l'article

par Victoire Marcadé le 01/03/2011 à 11:24

Vos commentaires

Les commentaires sont clos.

Derniers commentaires

Articles les plus...

  • lus
  • commentés